Regards croisés

PROGRAMME REGARDS CROISES SUR LE MARAIS

Un événement marais culture + 11 au 21 septembre 2014

avec le soutien des mairies du 3e et du 4e arrondissement, du Ministère de la Culture et de la Communication, de la Ville de Paris et de Paris Musées

 parcours

Rassemblement unique d’institutions culturelles, marais culture + vous propose pendant 10 jours, d’embrasser la diversité des acteurs qui animent ce quartier historique de Paris. Clins d’œil, jeux de miroirs, références partagées, balades dans le quartier : chaque institution vous dévoile à sa manière, le regard qu’elle porte sur une de ses homologues. Original, cet exercice demande à chaque participant de dépasser ses particularités pour s’ouvrir aux spécificités des autres.

L’occasion de découvrir ou redécouvrir le Marais à travers un parcours insolite d’un lieu culturel à l’autre !

Plus d’information sur la page Facebook : marais culture + ou sur Twitter : maraisculture

+ Musée d’art et d’histoire du Judaïsme ⇒ Maison de la poésie

Le Mahj regarde la Maison de la Poésie à travers les mots de deux écrivains. Leurs textes ont été lus dans nos deux institutions dont les programmes se croisent, se regardent souvent. Deux extraits pour ce regard : l’un du « Kaddish » d’Allen Ginsberg en hommage à  sa mère Naomi, l’autre des « 7 années de bonheur » de l’écrivain israélien Etgar Keret, merveilleux chroniqueur de sa vie et de celle de son pays. Le Mahj et de la Maison de la Poésie : deux scènes ouvertes à la littérature.

A lire au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, Hôtel de Saint-Aignan, 71, rue du Temple – 75003 ou sur le site www.mahj.org.

NB : Les 14 et 21 septembre le musée ouvrira gratuitement.

Lecture dans l’auditorium du Mahj.  Paul Salmona © Mahj
Lecture dans l’auditorium du Mahj.  Paul Salmona © Mahj

+ Maison de la poésie ⇒ Gaité Lyrique

 Dans le cadre des Regards Croisés, La Maison de la Poésie propose à ses publics une visite spéciale à la découverte de la Gaité Lyrique, le dimanche 21 septembre à 15h30.

La Gaîté lyrique est le lieu des cultures à l’ère du numériqu8e. Ouverte à tous pour visiter une exposition, voir un concert, boire un verre, ou jouer aux jeux vidéo, la Gaîté lyrique pense le quotidien et dessine l’avenir. Au croisement de la création, de l’innovation et des cultures numériques, elle transcende les genres et explore les musiques actuelles, les arts visuels, le cinéma, le jeu, le design, le web… Lieu d’échange et de découverte en plein cœur de Paris, elle défriche les nouvelles formes d’art, témoigne de l’effervescence de demain, et accueille également la résidence d’entrepreneurs culturels la plus importante de France. En direct ou en replay, plongez dans la Gaîté.

 Réservations auprès de Geneviève Brunet : gbrunet@maisondelapoesieparis.com

Foyer historique de la Gaité lyrique © Teddy Morellec
Foyer historique de la Gaité lyrique © Teddy Morellec

 +  Gaîté Lyrique ⇒ Musée des arts et métiers

Lieu des cultures numériques, la Gaîté lyrique invite ses publics à traverser la rue pour découvrir ou redécouvrir son voisin le Musée des arts et métiers à l’occasion de l’exposition Culture TV. Saga de la télévision française.

Le 18 septembre à 19h, les publics de la Gaîté lyrique bénéficieront d’une visite guidée gratuite de l’exposition pour plonger dans le grand « zapping » cathodique à travers les époques et les générations.

gaité image

 Réservations auprès d’Aurélie Sellier : Aurelie.sellier@gaite-lyrique.net

+  Musée des arts et métiers ⇒ Carreau du temple

Le Musée des arts et métiers, présente des collections techniques et scientifiques. Parmi celles-ci, la collection « Construction » illustrant l’histoire de l’architecture et du génie civil.  A l’occasion de l’événement « Regards croisés » le musée porte son regard sur le Carreau du Temple, témoin de la grande tradition des architectures métalliques parisiennes du 19ème siècle et revient sur sa récente rénovation.

©Musée des arts métiers / Cnam Paris
©Musée des arts métiers / Cnam Paris

+ Carreau du temple ⇒ Instituto cultural de Mexico

Le dimanche 14 septembre à 18h, le Carreau du Temple porte son regard sur l’Instituto Cultural de México, dont la culture latino-américaine est mise à l’honneur en invitant Eric Lopez (Mexique) pour son concert RADIOACOUSTIK, et en première partie, le guitariste Orlando Rojas (Paraguay).

Des rythmes piquants, une pincée de sensualité, un zeste de mélancolie, et Radioacoustik vous emporte dans un voyage Pop Rock aux saveurs latinos.

Côté papilles, le Jules bar-restaurant du Carreau, propose le 14 septembre bières mexicaines et tapas.

Du 19 au 21 septembre, pendant le week-end Street Food Temple, le food-truck El Taco cuisinera en live entre autres tacos et burritos !

© RADIOACOUSTIK
© RADIOACOUSTIK

 

Concerts en entrée libre dans l’auditorium du Carreau du Temple (entrée 2 rue Perrée), réservation recommandée. 

Renseignements et réservations : 01 83 81 93 38 – http://www.carreaudutemple.org

 + Instituto cultural de Mexico ⇒ Musée Picasso Paris

Picasso : Corps à corps avec la peinture, par Octavio Paz

En 1982 eut lieu une grande exposition rétrospective de Pablo Picasso au Musée Tamayo de Mexico. A cette occasion, Octavio Paz, prix Nobel de littérature dont on commémore cette année le centenaire de la naissance, publia son essai Picasso : el cuerpo a cuerpo con la pintura.  L’Instituto Cultural de México porte un regard sur le Musée Picasso Paris dans le cadre de la semaine « Regards Croisés sur le Marais », mettant à l’honneur ces deux figures majeures de l’art et de la littérature du XXe siècle. Du 11 au 21 septembre, rendez-vous à l’Instituto et sur la page icm.sre.gob.mx/francia.

Octavio Paz © Rafael Doniz
Octavio Paz © Rafael Doniz

 +  Musée national Picasso – Paris ⇒ Musée Cognacq-Jay

Dans le cadre de « Regards croisés sur le Marais » et des Journées du Patrimoine, le Musée national Picasso – Paris a choisi de s’intéresser à l’histoire de l’Hôtel Salé, demeure du 17ème siècle abritant le musée depuis 1985. L’occasion de faire écho au musée Cognacq-Jay, voisin, et à une histoire parallèle – celle de ces hôtels particuliers du Marais qui ont vu se succéder propriétaires, locataires et usages divers avant d’être sauvés par la Ville de Paris et par l’État français au cours des années 1970, pour devenir musées quelques années plus tard. Demeures anciennes, chargées d’histoire, elles abritent aujourd’hui deux collections d’art à l’histoire singulière : celle du couple Cognacq-Jay et celle de Pablo Picasso – les « Picassos de Picasso » et sa collection particulière, derniers hôtes de ces demeures historiques.

Ernest Cognacq © Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
Ernest Cognacq © Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet

+  Musée Cognacq-Jay ⇒ Institut suédois

Le musée Cognacq-Jay invite les familles à découvrir le Marais à l’occasion d’une balade originale des jardins de l’hôtel Donon à l’hôtel de Marle, abritant l’Institut suédois. Cette visite promenade, intitulée « A la rencontre de marquises, princes et princesses », sera proposée les 13, 17, 20 et 21 septembre à 15h et  proposera une découverte du quartier du Marais, de ses hôtels particuliers et des personnalités qui y ont vécu.

 Sur Inscription au musée Cognacq-Jay, par téléphone au 01 40 27 07 21, du lundi au vendredi de 10h à 13h.

NB : Le musée est fermé pour travaux jusqu’au 18 novembre 2014,  et ouvrira ses portes avec l’exposition  Carte blanche à Christian Lacroix (19 novembre 2014-19 avril 2015).

L’hôtel Donon – Musée Cognacq-Jay  ©Jean-Marc Moser DAC
L’hôtel Donon – Musée Cognacq-Jay
©Jean-Marc Moser DAC

+  Institut suédois ⇒ Bibliothèque historique de la ville de Paris

 Madeleine Vionnet, émancipatrice de la mode féminine.

La mode est à l’honneur à l’Institut suédois dès la fin septembre à travers l’exposition Swedish Fashion Goes Paris. En guise d’écho, de clin d’œil et d’avant-goût, l’Institut suédois a choisi, dans le cadre des « Regards Croisés », de porter son regard sur la mode française avant-gardiste de l’entre-deux guerres, à travers la diffusion d’un diaporama des dessins de la couturière Madeleine Vionnet (1876-1975), conservés et mis exceptionnellement à disposition par la Bibliothèque historique de la ville de Paris. D’une grande modernité, les créations de Madeleine Vionnet, véritable pionnière de la coupe en biais et du drapé, ont libéré la silhouette féminine, notamment du corset, et influencé profondément la haute-couture.

Diaporama diffusé au Café suédois, tous les jours de 12h00 à 18h00 sauf le lundi, du 12 au 21 septembre. Institut suédois, 11 rue Payenne, 75003 Paris.

© BHVP / Roger-Viollet
© BHVP / Roger-Viollet

+ Bibliothèque historique de la ville de Paris ⇒ Institut historique allemand

La Bibliothèque historique de la Ville de Paris puise dans ses riches collections patrimoniales et vous invite, à travers une sélection de plans, photos, estampes, documents publicitaires et livres anciens, à découvrir l’histoire de l’Hôtel Duret de Chevry et l’Institut historique allemand qui l’occupe aujourd’hui.

Présentation accessible dans l’accueil de la bibliothèque du lundi au samedi, de 10h à 18h (à l’exception du 19 septembre), ainsi que les 20 et 21 septembre, de 10h à 18h30.

© BHVP, Plan du Quartier du Temple ou du Marais, B 264 (b) (détail)
© BHVP, Plan du Quartier du Temple ou du Marais, B 264 (b) (détail)

Institut historique allemand ⇒ Musée Carnavalet – Histoire de Paris

La proximité et l’affinité entre l’Institut historique allemand et le musée Carnavalet ont récemment abouti à la préparation conjointe de l’exposition « Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé ». Le « regard croisé » de l’IHA embraye sur cette coopération en proposant un complément d’exposition. À travers le journal et les photos de Walter Dreizner ainsi que d’autres documents de l’époque, les visiteurs pourront découvrir comment les soldats allemands ont vécu leur séjour à Paris et la Libération.

Du 11 septembre 2014 au 8 février 2015 au foyer de l’IHA.

Walter Dreizner, photographe amateur et soldat allemand stationné à Paris de 1942 à 1944 ©FOTOwerkstatt Nagel, Torgau
Walter Dreizner, photographe amateur et soldat allemand stationné à Paris de 1942 à 1944 ©FOTOwerkstatt Nagel, Torgau

+ Musée Carnavalet – Histoire de Paris ⇒ Maison de Victor Hugo

C’est un regard complice que pose le musée Carnavalet – Histoire de Paris sur le deuxième plus ancien musée du Marais : la maison Victor Hugo.

De nombreux témoignages de la vie de Victor Hugo, si étroitement liée à l’histoire de Paris, sont conservés dans les collections du musée Carnavalet. Regards Croisés est ainsi l’occasion de présenter, à l’accueil du musée, des œuvres évoquant à la fois l’écrivain, son œuvre et sa demeure,  l’hôtel de Rohan-Guémené, devenue musée en 1902. Cette évocation du « Paris de Victor Hugo » se fera également par le biais de visites commentées et de lectures. Une invitation à poursuivre le voyage place des Vosges !

Victor Hugo à Guernesey, 1862. par Edmond Bacot © Musée Carnavalet / Roger-Viollet
Victor Hugo à Guernesey, 1862. par Edmond Bacot © Musée Carnavalet / Roger-Viollet

+ Maison de Victor Hugo ⇒ Maison Européenne de la Photographie

La Maison de Victor Hugo donne l’opportunité à la MEP de mettre en avant une œuvre importante de sa collection vidéo et contribue ainsi à créer un partenariat de sens. La Liberté raisonnée, court-métrage de 4 minutes 50 de Cristina Lucas, remet en scène le célèbre tableau d’Eugène Delacroix La Liberté guidant le peuple. Une toile qui aurait inspiré Victor Hugo pour un passage non moins célè bre des Misérables. La vidéo de Cristina Lucas retranscrit parfaitement l’atmosphère et l’ambiance de l’œuvre originale, l’artiste réservant néanmoins une fin pour le moins insolite à cette figure allégorique de la démocratie et de la liberté.

La Liberté raisonnée, Cristina Lucas, 2009, vidéo couleur, sonore, durée 4’46 © Cristina Lucas
La Liberté raisonnée, Cristina Lucas, 2009, vidéo couleur, sonore, durée 4’46 © Cristina Lucas

+ Maison Européenne de la Photographie ⇒ Mémorial de la Shoah

En écho à son exposition Regard sur les ghettos, le Mémorial de la Shoah, invite le public de la MEP à découvrir en images le quotidien de plusieurs centaines de milliers de Juifs enfermés dans les ghettos pendant la Seconde Guerre mondiale. Photographes juifs, soldats allemands, photographes de propagande : cette exposition aux regards pluriels dévoile les contextes de prises de vue et dresse le portait et les motivations des photographes.

La MEP relayera auprès de ses visiteurs, grâce au catalogue de l’exposition disponible à l’accueil, ce temps fort du Mémorial à découvrir jusqu’au 2 novembre 2014.

© D.R / Mémorial de la Shoah
© D.R / Mémorial de la Shoah

+ Mémorial de la Shoah ⇒ Centre culturel suisse

En 2013, le Centre culturel suisse présentait l’exposition « Marc Bauer, Le Collectionneur ». A cette occasion, le jeune artiste genevois se plonge dans une période sombre de la seconde guerre mondiale, Paris sous l’occupation. A travers l’évocation des biens spoliés, Marc Bauer  dessine le souffle de la mémoire, l’art et la ville dans le brouillard de l’histoire. Les dessins, sur papier ou réalisés in situ, ont été regroupés dans un livre d’artiste édité par le CCS et présenté, en regard croisé, au Mémorial de la Shoah.

Marc Bauer, Le Collectionneur, 2013 © Marc Domage, CCS
Marc Bauer, Le Collectionneur, 2013 © Marc Domage, CCS

+ Centre culturel suisse ⇒ Crédit Municipal

Comme la France, la Suisse pratique le prêt sur gage, une forme de crédit consistant à déposer en gage un objet contre un prêt d’argent immédiat. Elle compte trois Monts-dePiété, à Genève, à Zurich et à Lugano, créés aux XIXe et XXe siècles. En regard croisé avec le Centre culturel Suisse, le CMP, anciennement Mont-de-Piété, évoque ce lien et cette histoire longue de plusieurs siècles en présentant un griffon, symbole de l’institution et du premier Mont-de-Piété, fondé en Italie en 1462.

Le Griffon, symbole du Crédit municipal de Paris et du premier Mont-de-Piété, fondé en Italie en 1462.
Le Griffon, symbole du Crédit municipal de Paris et du premier Mont-de-Piété, fondé en Italie en 1462.

+ Crédit Municipal ⇒ Archives Nationales

Le Mont-de-Piété est établi dans le Marais par lettres patentes, documents officiels par lesquels le roi rend publique une décision. Nous sommes en décembre 1777. Trois siècles plus tard, l’institution créée par Louis XVI – devenue Crédit Municipal de Paris en 1918 – est toujours là. Les Archives nationales, dans leur mission de sauvegarde des archives des organes centraux de l’État, conservent les traces de ces actes fondateurs.

©Crédit Municipal de Paris
©Crédit Municipal de Paris

+ Archives Nationales ⇒ Musée de la Chasse et de la Nature

Dans le cadre de l’évènement Regards croisés sur le Marais, les Archives nationales exposent un singulier document original : le schéma manuscrit d’une battue au loup un peu particulière, où l’on voit, en plein cœur du XVIIIe siècle, les villages du Gévaudan s’organiser pour traquer la fameuse Bête. Chasse au monstre ou chasse au loup, à travers l’évocation de cette affaire qui défraya la chronique du règne de Louis XV, les Archives passent le témoin au musée de la Chasse et de la Nature, leur tout proche voisin.

Plan de battue de la bête du Gévaudan, deuxième moitié du XVIIIe siècle, Archives nationales, F/10 /476 © Archives nationales/Pôle image
Plan de battue de la bête du Gévaudan, deuxième moitié du XVIIIe siècle,
Archives nationales, F/10 /476 © Archives nationales/Pôle image

+  Musée de la Chasse et de la Nature ⇒ Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme

Dans le cadre des Regards Croisés, le musée de la Chasse et de la Nature fait un clin d’œil au musée d’art et d’histoire du Judaïsme en exposant pour la toute première fois la gravure « La poursuite : sanglier et lièvre » de Mordecaï Moreh.

Cet artiste juif, né à Bagdad, se forme à la peinture et à la gravure aux Beaux-Arts de Jérusalem, de Florence, puis de Paris. Successivement bercé par les Fables de La Fontaine, marqué par les étals de bouchers italiens et inspiré par les zoos parisiens, il développe une œuvre dans laquelle le bestiaire tient une place importante.

La poursuite : sanglier et lièvre (détail), Mordecaï Moreh © Paris, musée de la Chasse et de la Nature
La poursuite : sanglier et lièvre (détail), Mordecaï Moreh © Paris, musée de la Chasse et de la Nature

La poursuite : sanglier et lièvre (détail), Mordecaï Moreh © Paris, musée de la Chasse et de la Nature

INFOS PRATIQUES MEMBRES MARAIS CULTURE +

Archives nationales

60 Rue des Francs Bourgeois, 75003, Paris

Ouvert tous les jours sauf le mardi, du lundi au vendredi de 10h à 17h30 et du samedi au dimanche de 14h à 17h30. Fermé le mardi et les jours fériés

01 40 27 60 96

www.archivesnationales.culture.gouv.fr

Bibliothèque historique de la Ville de Paris

24 Rue Pavée, 75004, Paris

Tous les jours de 10h à 18h sauf le dimanche

01 44 59 29 40

http://equipement.paris.fr/bibliothequehistoriquedelavilledeparisbhvp16

Carreau du temple

4 Rue Eugène Spuller, 75003, Paris

Ouvert tous les jours sauf le dimanche.

De 8h à 21h et soirs de spectacles.

01 83 81 93 30 http://www.carreaudutemple.eu/

Centre culturel suisse

32-38 Rue des Francs Bourgeois, 75003, Paris

Exposition / salle de spectacle : du mardi au dimanche de 13 h – 19 h / spectacles à 20h

Librairie : du mardi au vendredi de 10h – 18h / samedi et dimanche de 13h – 19h

01 42 71 44 50 www.ccsparis.com

Crédit Municipal de Paris

55 Rue des Francs Bourgeois, 75004, Paris

Du lundi au vendredi de 9h à 18h (nocturne le jeudi jusqu’à 20h)

Le samedi de 9h à 17h 01 44 61 65 24 www.creditmunicipal.fr

Gaité Lyrique

3bis Rue Papin, 75003, Paris

01 53 01 52 00

Ouverture de 14h à 20h du mardi au samedi et de 12h à 18h le dimanche.

En soirée selon la programmation.

http://gaitelyrique.net/

Galerie des Bibliothèques

22 Rue Pavée, 75004, Paris

Ouverte tous les jours de 13h à 19h sauf le lundi

Nocturne gratuite le jeudi de 18h à 21h (visite guidée à 18h30, sans réservation et gratuite)

01 72 63 40 74 http://equipement.paris.fr/galeriedesbibliotheques6380

Instituto Cultural de México

119 Rue Vieille du Temple, 75003, Paris

Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h30 à 18h, samedi de 15h à 19h. Fermé dimanche et jours fériés.

01 44 61 84 44

http://icm.sre.gob.mx/francia

Institut historique allemand

8 Rue du Parc-Royal, 75003, Paris

Du lundi au jeudi de 9h à 18h

Le vendredi de 9h à 17h 01 44 54 23 80 www.dhiparis.fr

Institut suédois

11 Rue Payenne, 75003, Paris

Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 18h

01 44 78 80 20 www.institutsuedois.fr

Maison Européenne de la Photographie

5 Rue de Fourcy, 75004, Paris

Du mercredi au dimanche de 11h à 20h

01 44 78 75 00 www.mepfr.org

Maison de la Poésie

Passage Molière

157 Rue Saint-Martin, 75003, Paris

Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h

01 44 54 53 00

www.maisondelapoesieparis.com

Maison de Victor Hugo

6 Place des Vosges, 75004, Paris

Ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf les lundis et jours fériés

01 42 72 10 16

www.maisonsvictorhugo.paris.fr

Mémorial de la Shoah

17 Rue Geoffroy l’Asnier, 75004, Paris

Ouvert tous les jours sauf le samedi de 10 h à 18 h

Nocturne le jeudi jusqu’à 22 h 01 42 77 44 72 www.memorialdelashoah.org

Musée d’art et d’histoire du Judaïsme

71 Rue du Temple, 75003, Paris

Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 18h et le dimanche de 10h à 18h

01 53 01 86 53 www.mahj.org

Musée des arts et métiers

60 Rue Réaumur, 75003, Paris

Ouvert du mardi au dimanche inclus de 10h à 18h

Nocturne le jeudi jusqu’à 21h30

Fermé les lundis, le 1er mai et le 25 décembre

01 53 01 82 00 http://www.artsetmetiers.net

Musée Carnavalet – Histoire de Paris

16 Rue des Francs Bourgeois, 75003, Paris

Ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf les lundis et jours fériés

01 44 59 58 58 www.carnavalet.paris.fr

Musée de la Chasse et de la Nature

62  rue des Archives, 75003, Paris

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h. Nocturne le mercredi jusqu’à 21h30.

01 53 01 92 40 http://www.chassenature.org

Musée Cognacq-Jay

8 Rue Elzévir, 75003, Paris

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf lundi et les jours fériés (fermé pour travaux jusqu’au 19/11/2014) 01 40 27 07 21 http://www.museecognacqjay.paris.fr

Musée national Picasso – Paris

5 rue de Thorigny, 75003, Paris

Réouverture officielle du musée le 25 octobre 2014 : de 11h30 à 18h00 du mardi au vendredi, de 9h30 à 18h00 les week-ends. Nocturne jusqu’à 21h les 3ème vendredi du mois.

01 85 56 00 36

http://www.museepicassoparis.fr

Mairie du 3ème

2 rue Eugène Spuller, 75003, Paris

Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30

Le jeudi de 8h30 à 19h30

Le samedi de 9h à 12h30  01 53 01 75 03 www.mairie3.paris.fr

Mairie du 4ème

2, Place Baudoyer, 75004, Paris

Ouvert du lundi au samedi de 9h à 17h30

Nocturne le jeudi jusqu’à 19h30 01 44 54 75 04

www.mairie4.paris.fr

Téléchargez gratuitement l’application mobile et le parcours Marais culture + sur Guidigo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s